Marketing touristique : la VR pour attirer les touristes chinois

Vous êtes ici :  - China Travels » Actualités » Marketing touristique : la VR pour attirer les touristes chinois

Dans:   Posté par :  Commentaires: (0)

Le tourisme est un secteur de plus en plus compétitif et les destinations se doivent d’innover perpétuellement pour se démarquer. La réalité virtuelle est encore un outil marketing de niche mais gagne a être utilisée notamment pour attirer les touristes chinois.

Un marché encore nouveau

Le marché de la réalité virtuelle, souvent abrégé VR, pour Virtual Reality en anglais, n’en est encore qu’à ses débuts. Seules quelques plateformes, portées par les grands noms de la tech, dominent sur ce marché en plein essor. Il s’agit de HTC Vive, Facebook Oculus, Samsung’s Gear VR, Sony Playstation VR ou encore Google Daydream.

La Chine, un monde à part

La Chine a toujours un développement différent en matière de digital et la VR ne fait pas exception. Comme pour les réseaux sociaux, le contrôle effectué par le great firewall ne permet pas aux géants occidentaux de se développer en Chine. Google et Facebook y sont inaccessibles et inutilisés. Une multitude d’alternatives chinoises se sont alors développées y compris pour la VR.

Les Chinois sont les plus gros consommateurs de VR

Ultra connectés, les Chinois sont les plus gros consommateurs de VR et ont générés à eux seuls 40% des ventes de casques de réalité virtuelle en 2016. Le jour de la Fête des célibataires, 150 000 casques de VR se sont vendus en moins de 24h sur Alibaba. Contrairement aux USA où l’utilisation reste encore marginale, la VR se démocratise massivement en Chine.

Un outil marketing touristique

Les destinations chinoises ont été les premières à utiliser la VR comme outil de marketing touristique. Partant du constat que la VR est de plus en plus utilisée par les Chinois et est très appréciée, les destinations ont commencé à utiliser la VR pour répondre aux attentes des Millennials chinois. Elles ont ainsi parié sur des expériences immersives pour susciter l’envie des touristes. Une Ile a par exemple lancé via Wechat une plateforme VR permettant d’explorer à 360° ses paysages. Les futurs touristes ont accès au contenu de manière très simple, en disposant leur smartphone dans n’importe quel casque de VR.

Les destinations internationales en retard

Pour l’instant, les destinations internationales sont en retard et peines à se lancer dans la VR, pourtant canal privilégié pour promouvoir une destination et susciter l’enthousiasme des voyageurs. Los Angeles a par exemple été devancée par FansTang, une entreprise chinoise qui a tourné des images 360 pour répondre à la demande des touristes chinois et millennials hyper connectés.

De belles perspectives pour l’avenir

Cependant, certaines destinations internationales ont pris conscience des opportunités portées par la VR. L’Irlande a par exemple intégré la VR dans sa stratégie marketing à destination de la cible chinoise.

Pékin parie sur la VR pour booster le tourisme

Le gouvernement chinois a lui aussi identifié la VR comme élément clef du marketing touristique et s’associe à HTC pour lancer une plateforme officielle. A terme, « The China VR Tourism Cloud Data Service » sera disponible dans 200 000 agences de voyages offline. Cela  permettra aux voyageurs de choisir la destination de leurs rêves tout en répondant aux attentes et à la culture digitale de ces nouveaux consommateurs de voyages.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>